Master 2 – Histoire du Droit

Le Master II Histoire du Droit propose :

  • une initiation à la recherche (rédaction d’un mémoire de recherche).
  • une formation des futurs enseignants-chercheurs des disciplines juridiques fondamentales.
  • une formation générale des candidats aux grands concours de la fonction publique ; préparation aux épreuves de culture générale de ces concours.
  • Borie Philippine, La répression de l’usurpation des titres de noblesse et des noms dits nobiliaires : étude de l’article 259 de la loi du 28 mai 1858, sous la direction de M. le professeur P. Vielfaure.
  • Chauvet Léo, L’origine de la clause de propriété, sous la direction de Mme le professeur C. Jallamion.
  • Fontaine Thomas, Le principe de « naturalité » ou « vice de pérégrinité » dans les lois fondamentales du royaume de France : loi innommée ou interprétation anachronique ?, sous la direction de M. le professeur J.-L. Coronel de Boissezon.
  • Lamaix Sabrina, La protection de l’animal domestique au XIXe siècle, sous la direction de M. le professeur P. Vielfaure.
  • Maillard Antoine, Les spécificités de la justice pénale en Corse entre 1769 et 1830, sous la direction de M. le professeur P. Vielfaure.
  • Roncolato Morgane, La réglementation du travail des détenus au XIXe siècle, sous la direction de M. le professeur P. Vielfaure.
  • Antoine Charly, L’hypothèque et la subrogation des la pratique judiciaire des XVIIe-XVIIe siècles, sous la direction de Mme le professeur C. Jallamion.
  • Bouchard Mélissa, La place de la victime dans le procès pénal au XIXe siècle, sous la direction de M. le professeur P. Vielfaure.
  • Boulier Jordan, La réglementation de la prostitution et son évolution dans le département de l’Hérault, du XIXe au XXe siècles, sous la direction de M. le professeur P. Vielfaure.
  • Bousquet Aurore, La réparation du préjudice corporel : de l’obligation de réparer à l’obligation de sécurité, sous la direction de Mme le professeur C. Jallamion.
  • Chopard-Roussel Jeff, La place de la coutume dans l’histoire du droit constitutionnel français depuis la Révolution, sous la direction de M. le professeur J.-L. Coronel de Boissezon.
  • Garcia Maxime, Les crimes et les délits commis par les gendarmes au XIXe siècle, sous la direction de M. le professeur P. Vielfaure.
  • Perez Carole-Audrey, Les moyens de défense en matière pénale dans les colonies : du Premier empire français à la fin de la seconde Restauration, sous la direction de M. le professeur E. de Mari.
  • Ramdi Nadia, Aux origines de quelques articles du Code civil inspirés du « droit naturel moderne », sous la direction de Mme le professeur C. Jallamion.
  • Saint-Jean Andréa, Étude du contentieux de la loi du 27 avril 1825 dite du « Milliards des émigrés », sous la direction de M. le professeur P. Vielfaure.
  • Suchon Maël, François Boissel ou une conception singulière du jusnaturalisme face à la Révolution française, sous la direction de M. le professeur J.-L. Coronel de Boissezon.
  • Thomas Marie-Lou, Tempérance de la monarchie et sacralité de la propriété : la réponse du juriste Nicolas Bergasse à la Révolution, sous la direction de M. le professeur J.-L. Coronel de Boissezon.
  • Bory Pierre.
  • Dikme Deniz, Des conséquences institutionnelles de l’application de la notion de laïcité contradictoire en France et en Turquie : une lecture des paradigmes comme élément d’explication de cette divergence, sous la direction de M. le professeur J.-L. Coronel de Boissezon.
  • Ravaux Léo, L’institutionnalisme dans la pensée juridique européenne de la première moitié du XXe siècle. Étude sur la convergence des œuvres de Maurice Hauriou, Santi Romano et Carl Schmitt, sous la direction de M. le professeur J.-L. Coronel de Boissezon.
  • Wedrychowski Pierre.
  • Flamen Nicolas.
  • Fontvieille Simon.
  • Fournier Sylvain.
  • Ghilberti Ester.
  • Marono Mélissa.
  • Molin Guillaume.
  • Rochefort Morgane.
  • Cabannes David, Prison et emprisonnement dans les Olim.
  • Lacrotte Clémentine, Le bannissement au XIXe siècle.
  • Narran Marion, La résistance conservatrice à l’individualisme juridique : doctrine civiliste et initiatives législatives entre 1789 et 1830, sous la direction de M. le professeur J.-L. Coronel de Boissezon.
  • Sarret Benjamin, Lois fondamentales et « constitution » de l’ancienne France selon les publicistes français contemporains depuis le XIXe siècle.
  • Seeberger Loïc, Essai sur le droit coopératif français de ses origines à la Ve République : entre pratique et normes juridiques.

N.B. : Les mémoires renseignés peuvent tous être consultés à l’Institut d’Histoire du Droit (IHD) de Montpellier.

 

1 réponse

  1. 24 septembre 2016

    […] Master 2 – Histoire du Droit […]