5 décembre 1484 : Le pape Innocent VIII engage la chasse aux sorcières.

Bulle Summis desiderantes affectibus de 1484.

Si le pape Grégoire IX édicte les 11-13 juin 1233 la première bulle du droit canonique contre les sorciers, la Vox in Rama, en y décrivant leur sabbat et leur culte du diable, c’est par la promulgation de la bulle Summis desiderantes affectibus que le pape Innocent VIII ouvre la chasse aux sorcières. Initialement, le pape souhaite enquêter sur les sorciers, les sorcières et la sorcellerie de manière générale, afin de définir les signes caractéristiques d’un individu ayant pactisé avec le diable.

Les femmes sont les principales victimes de cette chasse. Arrêtées sur simple délation, elles sont ensuite torturées et jugées par un tribunal ecclésiastique. Celles qui, par chance, survivent à la torture sont condamnées à être brûlées vives. Cette chasse aux sorcières s’intensifie quelques années plus tard avec la publication de l’ouvrage Malleus Maleficarum (1486), écrit par Heinrich Kramer et Jacques Sprenger, deux dominicains qui énumèrent les différents caractéristiques des sorcières en Europe.

Article(s) en rapport :

  • 11 octobre 1231 : Instauration des tribunaux d’Inquisition dans le Saint Empire à la demande du pape Grégoire IX.

  • 1 réponse

    1. 6 décembre 2017

      […] 5 décembre 1484 : Le pape Innocent VIII engage la chasse aux sorcières. […]